Cameroun (2012)

L'association Action Justice et Paix du Kreiz-Breizh multiplie ses actions. La prochaine mission se déroulera au Cameroun.

Avec toujours le même objectif: «aider les plus démunis».

Mardi dernier, à la salle du presbytère, les membres de l'association Action justice et paix du Kreiz-Breizh (AJP) avaient invité soeur Clémence à une soirée rétrospective dispensaire-banfora-1.jpgconcernant les dix années d'aide au Burkina Faso, 2002-2012, dans la région de Banfora. Soeur Clémence gère l'ensemble des activités sur place. Grâce à ces actions, l'association a pu participer à la création d'un dispensaire qui, aujourd'hui, fonctionne correctement avec du personnel uniquement burkinabé. Un centre de nutrition accueille désormais des enfants «malnutris sévères» et des femmes qui viennent apprendre à faire des plats très nourrissants. Un centre pour enfants handicapés, fermé en 1990 a été rouvert en 2009 car il y a beaucoup de cas de polio dans le pays. Une cantine scolaire a également vu le jour à Tangora et Kokora. Uniquement gérée par les parents, elle accueille 498enfants.


Des activités génératrices de revenus
Sur le plan économique aussi Action justice et paix a mis en place des activités génératrices de revenus avec des microcrédits. Les remboursements sont placés en vue de financer d'autres projets. Grâce à un puits financé par AJP, la culture maraîchère se développe. Le débit est intéressant et suffisant. Seul problème, pendant la période de grande sécheresse, l'eau des arrosages s'évapore rapidement et les résultats sont un peu maigres. Autour du puits a été créé un centre formation aux métiers de l'agriculture et de l'élevage, pour des enfants âgés de 8 à 15 ans. Chaque enfant bénéficie d'un carré de terre qu'il cultive ou d'un espace pour l'élevage, avec au départ, un couple d'animaux qu'il a choisi pour sa formation. Dans sa conclusion, Nicole Gautier, présidente, a confirmé que "Dans la région de Banfora, après des années de sensibilisation, la population a, peu à peu, pris conscience qu'il fallait être scolarisé pour pouvoir se prendre en main. Cette évolution positive, durant ces dix années d'aide, est une grande satisfaction et un encouragement pour AJP. C'est la concrétisation de son objectif premier: aider les plus démunis à se mettre debout et à avancer peu à peu pour devenir progressivement autonomes."

 

Action Justice et Paix. Direction le Cameroun.cameroun-2012.jpg


En 2012, Action Justice et Paix participera à l'aménagement d'un centre de formation professionnelle (agriculture, élevage, commerce, restauration et couture) pour jeunes filles à Maroua, ville située au nord du Cameroun.