Marion et Benjamin à Madagascar

Une ferme à Befoza

Extrait du Télégramme de Brest du 29 juillet 2010

 

Elle va s'appeler Rostren, la vache que Marion Pavec et Benjamin Henry, deux jeunes Rostrenois, vont acheter pour la ferme qu'ils montent depuis un an à Madagascar. img-1402-copier.jpgL'association Action Justice et Paix  les aide financièrement.

Jeudi soir, à la salle de La Fontaine, se sont réunis les membres de l'association Action Justice et Paix.  Ils recevaient deux jeunes Rostrenois rentrés pour quelques jours de Madagascar, où ils travaillent dans le cadre d'une mission de solidarité.

 « On est parti pour aider les autres ».

 Marion Pavec et Benjamin Henry résident depuis presque un an dans un village, afin d'y mettre en place un projet agricole aidant les habitants à subvenir à leurs besoins. C'est à travers l'encadrement national d'une délégation catholique à la coopération, Volontariat Solidarité Internationale, que les deux jeunes ont pu proposer leurs services, pour deux ans, dans leur filière de compétence.  C'est ainsi qu'ils sont arrivés dans le village malgache de Befoza. «On est parti pour les autres, pour aider, explique Benjamin.img-2338-copier.jpg

 Notre objectif consistait à voir sur place les besoins, préparer un projet de A à Z.  Le nôtre était la création d'une  fermette, avec une étable, des vaches et un puits. À terme, il faut aider une quarantaine d'enfants à manger et vivre normalement». Avecl'association Action  Justice  et Paix, les deux Bretons ont trouvé un appui non négligeable.  Grâce à des animations menées sur plusieurs mois, les responsables ont pu débloquer 3.000€ pour aider à monter la fermette et acheter une vache.

ferme de Befoza

1.000€ pour du matériel... et une vache.

img-1428-copier.jpgDébut juillet, l'association a participé à une opération portes ouvertes dans une ferme de Glomel, en partenariat avec la chambre d'agriculture.  Résultat: un nouveau chèque de 1.000€, remis jeudi soir au jeune couple, sous les applaudissements de l'assemblée. Les jeunes ont annoncé, en remerciant leurs bienfaiteurs, que le nouveau montant va servir à équiper la fermette de matériel pour son fonctionnement et surtout à payer la vache qui va arriver d'ici quelques jours à la ferme. De la race pie rouge norvégienne, elle va être baptisée du nom de Rostren. Nicole Gautier, présidente d'AJP, trouve cette mobilisation sympathique: "grâce à des agriculteurs bretons, de jeunes Bretons vont, à l'autre bout du monde, aider des gens à travers un projet lui aussi agricole ".img-0993-copier.jpg

 

 

×